Baptême de l'air en hélicoptère

Comment choisir son baptême en hélicoptère

L’hélicoptère est idéal pour découvrir une région par les airs car il permet à la fois de couvrir une zone importante et de s’arrêter en vol stationnaire sur un site particulier pour en profiter pleinement. Alors pour votre baptême en hélicoptère, choisissez le lieu ou la région de vos rêves et trouvez la formule qui vous correspond parmi plus de 150 baptêmes dans toute la France. Nos partenaires ont été sélectionnés patiemment et sont régulièrement évalués par nos clients. Nous nous assurons également que les prix de nos baptêmes en hélicoptère soient régulièrement mis à jour pour intégrer toutes les promotions en temps réel.

Lire plus

Réduire

Un cadeau ? Offrez la liberté
Infini Pass Baptême découverte en Hélicoptère
Bon cadeau valable dans toute la France
En savoir plus
En cours de chargement...
  1. Baptême hélicoptère
Baptême privatif en Hélicoptère à Morlaix On adore !
dès 199 €
Baptême en hélicoptère à Nîmes
dès 170 €
Baptême en hélicoptère à Nîmes
Aérodrome Nîmes-Courbessac (30)
Vol en hélicoptère à Pau
dès 320 €
Vol en hélicoptère à Pau
Aéroport Pau-Pyrénées (64)
Vol en hélicoptère au Castellet - Survol du Var ou de Cassis avec les portes ouvertes On adore !
dès 490 €
Bapteme-Helico-Dune-pilat-1.jpg On adore !
dès 99 €
Survol-Helico-Marseille.jpg On adore !
dès 220 €
Vol en hélicoptère à Strasbourg
dès 170 €
Vol-Helico-Chateaux-Essonne-3.jpg PROMO -12.3%
dès 149,09 € 170 €
Vol en hélicoptère à Mâcon
dès 170 €
Vol en hélicoptère à Mâcon
Aérodrome de Mâcon-Charnay - Saône-et-Loire (71)
Baptême en Hélicoptère en Haute Garonne - Vol en hélicoptère à Toulouse
dès 170 €
Baptême en Hélicoptère dans le Doubs - Vol en hélicoptère à Besançon
dès 170 €
Vol en Hélicoptère à Porto Vecchio On adore !
dès 250 €
Vol en Hélicoptère à Porto Vecchio
Porto-Vecchio - Corse (20)

Questions de nos clients

Y a-t-il un âge minimum ou maximum pour faire un baptême d’hélicoptère ?

En général, cette activité est ouverte à tous mais elle ne profitera pas aux très jeunes enfants, c’est pourquoi certains pilotes refusent de prendre des passagers de moins de 2 ans.

Y a-t-il une limite de poids pour faire le baptême ?

Il n’y a pas de limite de poids individuelle, en revanche le poids du groupe qui embarque dans un même appareil est limité. Il revient au prestataire de s’assurer avant de confirmer un vol que ce poids maximum n’est pas atteint.

Est-ce que je peux profiter de mon baptême même si j’ai le vertige ?

Oui, tout à fait ! Comme pour la plupart des sports aériens, le baptême en hélicoptère ne déclenche pas de sensations de vertige car vous n’êtes pas en contact avec le sol pendant le vol. Ce qui n’empêche en revanche pas de ressentir un maximum de sensations, en particulier pendant le décollage ou les épisodes de vols stationnaires.

Combien coûte un baptême en hélicoptère ?

Le prix d’un baptême en hélicoptère varie énormément selon le lieu et la formule proposés. Un baptême court de 10 minutes peut coûter moins de 50 euros mais nous vous conseillons de prendre un vol de 15 minutes au moins pour en profiter. Pour payer moins cher, guettez aussi les promotions qui ont lieu en intersaisons (entre février et avril ou d’octobre à novembre).

Peut-on faire son baptême si les conditions météos sont mauvaises ?

Des vents trop violents ou une mauvaise visibilité peuvent amener le pilote à reporter ou annuler son vol. Il est seul juge de ces conditions.
Les professionnels du secteur ont l’habitude de gérer ces contraintes météorologiques, elles font partie de leur métier. Si votre pilote vous informe d’une annulation météo, vous n’aurez qu’à convenir d’un nouveau rendez-vous avec lui.

Y a-t-il beaucoup de bruit dans le cockpit pendant le vol ?

Le moteur d’un hélicoptère est aussi bruyant que celui d’une grosse voiture. Ce n’est pas vraiment dérangeant pour des baptêmes de courte durée, d’autant que vous êtes généralement équipés de casques d’écoute qui amortissent très sensiblement le bruit du moteur !

  Tout savoir sur le baptême en hélicoptère

Comment se déroule un baptême en hélicoptère ?

1Prenez rendez-vous

Tout commencera sur l’aérodrome de votre choix. Notre partenaire vous donnera rendez-vous sur le tarmac et vous présentera l’appareil dans lequel vous prendrez place. Après avoir fait connaissance avec votre pilote, ce dernier vous rappellera l’itinéraire, vous expliquera le déroulement du vol et vous fera un court briefing du fonctionnement de l’appareil.

2Prenez de la hauteur

Après toutes ces explications, vous serez fin prêt•e à prendre place dans l’appareil. Vous serez confortablement installé•e et découvrirez alors l’intérieur de l’hélicoptère, le tableau de bord et ses différentes manettes de pilotage. Le pilote vous invitera ensuite à vous équiper d’un casque muni d’un micro afin d’être en liaison constante durant le vol. Vous pourrez ainsi bénéficier d’informations sur la région et les différentes zones ou monuments survolés. Aussi bien passionné par sa région que par l’activité, le pilote se fera un plaisir de partager son expérience et ses connaissances.

3Prenez-en plein les yeux

Durant le vol, vous serez séduit•e par le panorama qui s’offre à vous. En fonction de la région survolée, vous pourrez profiter d’un nouvel angle pour découvrir ou redécouvrir des lieux touristiques ou des régions naturelles préservées. N’oubliez pas votre appareil-photo et envolez-vous pour une balade aérienne dont vous vous souviendrez longtemps.

Le saviez vous ?

L’hélicoptère apportait avec son invention de nombreuses améliorations à un aéronef classique, permettant en particulier le vol stationnaire et des décollages et atterrissages à la verticale. En revanche cette invention avait un défaut majeur : si un seul rotor soutient l'appareil, celui-ci tournera dans le sens inverse de la rotation du rotor, transformant l’appareil en toupie incontrôlable. Au début du 20ème siècle la solution proposée était de fabriquer des hélicoptères avec deux rotors tournant dans deux sens opposés. Mais cette configuration était complexe et coûteuse, maintenant l’hélicoptère au rang de prototype difficilement duplicable.
C’est seulement en 1939 que la solution fut trouvé par un ingénieur Américain du nom de Igor Sikorsky qui imagina d’associer un gros rotor central avec une petite hélice qualifiée d’« anti-couple », fixée au bout de la queue de l’appareil. Cette configuration était beaucoup plus légère et beaucoup moins onéreuse, permettant la production en série. L’hélicoptère sous sa forme définitive était né !

Pour plus d'informations sur le baptême en hélicoptère, lisez nos articles de blog :

  Haut de page