Wakeboard

Le dernier-né de la famille ski nautique

Venez vite pratiquer le Wakeboard, un sport ludique consistant à glisser sur l'eau en se maintenant sur une planche de type surf ou snowboard, tout en étant tracté par un bateau à moteur. Les novices s’initieront à ce nouveau sport fort en sensations et bénéficieront des conseils avisés des moniteurs expérimentés afin de progresser rapidement. Les confirmés pourront eux slalomer, réaliser des sauts, enchaîner les « tricks » et de beaux « double-up ». Accessible à tous, réservez dès maintenant votre activité Wakeboard et profitez d’un moment unique très amusant !

Lire plus

Réduire

Un cadeau ? Offrez la liberté
Infini Pass Ski-nautique & Bouée tractée
Bon cadeau valable dans toute la France
En savoir plus
En cours de chargement...
  1. Wakeboard
Initiation au Wakeboard à Port Barcarès
dès 25 €
Initiation au Wakeboard près de Nantes
dès 30 €
Initiation au Wakeboard près de Nantes
Quilly - Loire Atlantique (44)
Initiation au Wakeboard près de Laval
dès 21 €
Initiation au Wakeboard près de Laval
La Selle-Craonnaise (53)
Stage de Wakeboard sur bateau près de Bordeaux
dès 120 €
Initiation au Wakeboard près de Laval
Bientôt de retour
Initiation au Wakeboard près de Laval
La Selle-Craonnaise (53)
Initiation au Wakeboard près de Bordeaux
dès 33 €
sessionwakeboard-Barcares.jpg
dès 24 €
wakeboard_cagnes.jpg
dès 40 €
Session de Wakeboard près de Nice
Villeneuve-Loubet (06)
Wakeboard à Pornichet On adore !
dès 40 €
Wakeboard à Pornichet
Pornichet - Loire Atlantique (44)
Surf ou Bodyboard Indoor à proximité de Marseille On adore !
dès 29 €
Surf ou Bodyboard Indoor à proximité de Marseille
Bouc-Bel-Air - Provence-Alpes-Côte d'Azur (13)
Surf ou bodyboard Indoor à Grenoble
Bientôt de retour
Wakeboard à Carnac près de Quiberon
dès 60 €
Séance de Wakeboard près de Sauterne en Gironde On adore !
dès 33 €
Stage de Ski nautique et de Wakeboard près de Limoges On adore !
dès 250 €
Session de Wakesurf à Virelade On adore !
dès 47 €
Session de Wakesurf à Virelade
Virelade - Nouvelle-Aquitaine (33)

Questions de nos clients

Quelle différence entre le wakeboard et ski nautique ?

La différence entre ces deux pratiques aquatiques est un peu la même qu’entre le ski alpin et le snowboard. C’est surtout une question de matériel... Il s’agit d’utiliser deux skis, pour le ski alpin et le ski nautique versus un seul ski, un monoski, pour le snowboard et le wakeboard.

Pourquoi pratiquer le wakeboard ?

Selon ses inconditionnels, les sensations en wakeboard sont plus fortes qu’en ski nautique. L’adrénaline y est plus intense. On réussit aussi beaucoup plus vite à faire des sauts ou des figures.

Quel est le prix d’une session de wakeboard ?

Une simple initiation à ce sport coûte entre 25€ et 40€. Pour un stage de wakeboard, les prix commencent à partir de 250€. Il s’agit alors d’un week-end complet de pratique avec la nourriture et le logement compris dans le prix.

Est-ce une pratique dangereuse ?

La pratique du wakeboard n’est pas dangeureuse mais vous n’êtes pas à l’abri de faire quelques chutes qui peuvent légèrement vous blesser. Le mieux est d’être en bonne condition physique.

Y-at-il des contre-indications à la pratique du wakeboard ?

Il n’y a pas de contre-indications particulières pour pratiquer le wakeboard si ce n’est que sa pratique n’est pas recommandé en cas de pathologies dorsales ou articulaires. Quoi qu’il en soit, demandez l’avis de votre médecin avant de commencer une pratique sportive dont vous n’avez pas l’habitude. Enfin, c’est mieux d’être à l’aise dans l’eau et de ne pas avoir (trop) peur de la vitesse.

Quel équipement est nécessaire pour pratiquer le wakeboard ?

Pas d’inquiétude, l’organisme auprès duquel vous allez réserver votre session vous prêtera tout le matériel nécessaire. Prévoyez un maillot de bain, mais normalement le club vous proposera une combinaison pour que vous soyez plus à l’aise. Le port d’un gilet de sauvetage ou de protection est obligatoire. Le port du casque est également chaudement recommandé.

  Tout savoir sur le wakeboard

Wakeboard : de l'anglais wake = sillage et board = planche.

Bien plus récent que son cousin le ski nautique, le wakeboard, mélange de ski nautique, de snowboard et de surf (qu’on appellera d’ailleurs skurf avant wakeboard !) est apparu dans les années 80 en Nouvelle–Zélande. Si sa pratique met plus de temps à convaincre les foules, la faute en revient peut-être au surf qui passionne et fait rêver toute une génération, particulièrement depuis le >succès mondial du film Point Break.
C’est d’ailleurs à Allan Byrne, shaper néo-zélandais de certaines des plus belles planches de surf plébiscitées par la crème de la crème des surfeurs mondiaux dont Kelly Slater, que l’on doit la fabrication de la première planche de wakeboard. Son idée était simple : créer une planche entre surf et skate qui procure les mêmes sensations de glisse que le surf ou la planche à voile. Ainsi est née la première planche de wakeboard.

Du côté des États-Unis et à peu près au même moment, le surfer américain Tony Finn, réalise également une planche de wakeboard et la commercialise sous le nom de « The Skurfer ». L’engouement commence. Petit à petit, ce nouveau sport de glisse s’impose. Contrairement au ski nautique, les pieds ne sont pas dans deux skis distincts mais ils sont fixés sur une même planche. Comme en snowboard, la position du corps n’est donc pas face mais presque de profil, transverse et tracté la plupart du temps par un bateau à moteur.
En effet, contrairement aux pratiques sportives en mer comme le surf ou le kitesurf pour lesquelles vous n’avez besoin d’aucun engin motorisé pour ressentir un flot de sensations, le wakeboard nécessite, quant à lui, d’être tracté.e par un bateau à moteur. Le wakeboarder est tiré par le bateau, relié par une corde et un palonnier (poignée qui se trouve au bout de la corde) pour glisser sur l'eau. La vitesse permet de surfer la vague à l’arrière du bateau et de réaliser des virages.

En France, il faudra attendre les années 90 et la victoire du français Gregory Sevilla à Roquebrune-sur-Argens lors des championnats d’Europe en 1994 pour que ce sport se popularise. Grâce à la possibilité de réaliser de nombreux sauts et figures comme des backroll, frontroll, elephant, whirlybird, des 360, 720, 900 ou 1080, le wakeboard attire une jeune génération friande de sensations et de nouveaux défis physiques mais aussi artistiques.

Quelques conseils de sécurité à respecter :

1Bonne communication

Pour communiquer avec l’équipe sur le bateau, assurez-vous d’utiliser les mêmes signaux. Ce serait idiot de faire un signe qui dans votre esprit voudrait dire « ralentir » alors que dans celui du conducteur, il s’agit d’« accélérer » !

2Bon accompagnement

Normalement deux personnes doivent vous accompagner dans le bateau, la personne qui conduit et une personne qui s’occupe de vous.

3Bonne attention

Soyez vigilant.e.s aux autres personnes et aux obstacles dans l'eau. L’idéal étant de pratiquer le plus loin possible des baigneurs et baigneuses ainsi que des éventuels pontons si vous êtes débutant.e.s. En cas de rencontre inévitable, il n’y a pas qu’une seule chose à faire : lâcher le palonnier et s’asseoir.

Ski nautique et wakeboard : le match !

Vous n’avez jamais pratiqué ni ski nautique ni wakeboard et vous hésitez entre les deux pratiques ? Voici un petit coup de pouce forcément peu objectif :

  • - Vous avez plus de 40 ans et vous êtes ou avez été un as du ski alpin ? Le ski nautique est idéal pour vous !
  • - Vous avez moins de 40 ans et vous êtes accro au snowboard, au skate, au surf ou aux trois à la fois ? Le wakeboard est votre sport !
  Haut de page